Tous les articles taggés "bio"

Journée du pain :: choisissez les bonnes miches!

Journée du pain

La France est un des pays les mieux lotis pour la qualité du pain. La célèbre baguette parisienne, quoique de qualité nutritive très médiocre, est l’objet de toutes les convoitises des touristes étrangers, pour son odeur alléchante et sa saveur…. surtout quand elle sort du four. Il faut reconnaitre que, par rapport au pain de mie industriel que l’on trouve chez les Anglo-Saxons, c’est un plus.

Lire la suite →

Conseil du jour :: faire soi-même sa lessive

Savon de Marseille

Marre de sentir la lessive chimique à plein nez, marre de polluer à chaque fois un peu plus et marre de payer si cher un berlingot de lessive !

Lire la suite →

Consommer français : les vrais/faux d’un parcours semé d’embûches

Cuisine made in France

 Selon une enquête Ipsos, la provenance des produits est devenue pour les Français le second critère de choix après le goût. Quoi de plus normal ? Savoir ce que l’on mange et ce que l’on offre à manger à nos enfants c’est un peu le minimum syndical !

Lire la suite →

Attention aux petits vernis chics!

Jolie pin up et son vernis à ongle

Belle jusqu’au bout des ongles, c’est un principe de vie, alors forcément, on dit oui. Mais attention,  depuis peu seulement,  des études sont menées pour connaître l’influence et la toxicité de ces petits flacons sur notre santé.

Lire la suite →

Les vertus du lait d’ânesse

lait d'anesse

Apprécié par les Grecs comme un inestimable remède, considéré comme le plus efficace des contre-poison par les Romains et  utilisé pour soigner les maux les plus douloureux des rois de France harassés par d’innombrables  guerres ; la réputation du lait d’ânesse n’est plus à faire. Hippocrate  lui-même le prescrivait à ses patients pour pallier à toutes sortes de maux.

Le fait que la production de ce lait soit assez rare en Europe s’explique par le fait que six traites par jour permettent  l’obtention de seulement  deux litres de lait (contre trente pour une vache). Forcément beaucoup moins rentable… De plus l’ânesse ne délivre son précieux nectar qu’en présence de son petit .Madame a ses exigences ! Impossible donc  d’en faire un animal corvéable à merci comme sa pauvre cousine la vache. Lire la suite →