Musique du jour :: Fires At Midnight

Peut-on ne pas être féministe aujourd’hui ?

mlf

Peut-on ne pas être féministe aujourd’hui ? Quel que soit le milieu dont elles sont issues, les femmes peinent à se définir autrement qu’à travers cette idéologie ; les plus conservatrices se réclameront de la femme idéalisée du moyen-âge. Celle qui pouvait selon les circonstances prendre part à la politique voir carrément diriger le royaume en temps de régence, et le plus souvent gérer le domaine abandonné par les hommes en temps de guerre. Les plus progressistes se définiront en opposition la plus radicale possible à ce qu’était la femme d’avant, qui dans leurs fantasmes était fatalement soumise, illettrée, et sans droits.                  

 En dehors de la noblesse la femme faisait le plus souvent le même métier que son mari ou travaillait aux champs. Le travail épuisait donc tout le monde, homme et femme, et si on avait dit à ces gens-là qu’un jour le travail libérerait qui que soit, croyez-moi, ils n’auraient même pas trouvé ça drôle ! Pour employer les termes justes il faudrait dire que ce n’est pas le travail, mais le salariat qui « libéra » la femme, et seulement la femme bourgeoise, sorte de catégorie paresseuse qui seule pouvait se passer de travailler.

 Que réclame donc le féminisme ? Le droit à l’éducation ? D’où vient donc cette légende prétendant que les filles n’apprenaient pas à lire et écrire ? Le stupide XIXe siècle a certes enfermé la bourgeoise dans une oisiveté inutile où l’argent permettait non seulement de ne pas travailler mais aussi de faire éduquer par d’autres ses enfants. N’ayant plus aucune fonction dans la société, même pas celle de contenter son époux qui allait voir ailleurs dès que sa descendance était assurée, la femme se mit dans la  tête que le vote lui redonnerait de nouveau
l’impression d’exister !
  Lire la suite →

Aquilonia :: Quel est donc ton avenir, jeune fille orange mécanique?

Tu marches dans la rue comme une fille perdue
Sous ton chapeau melon voguent tes cheveux longs
Au fond de tes yeux bleus une étincelle
Mais quelle drôle d’allure pour une fille aussi belle

Lire la suite →

Echecs, L’ amour donné ne suffit pas

Adoption

Des pédopsychiatres alertent sur les dérives et sur l’envers du décor. Donner de l’amour à un enfant, dépasser les liens du sang , abolir les frontières : le vernis édifiant de l’adoption internationale, promu sur papier glacé par les tribus Benetton des stars hollywoodiennes, a longtemps occulté les possibles souffrances des familles adoptives, réservées au secret des consultations de psys.

Lire la suite →

Du rôle des filles de pub dans l’homosexualisation du jeune mâle

images ken

La féminisation des hommes dans la pub est connue : éphèbes attardés au torse glabre, bellâtres au fourneau, workingman au volant d’une voiture de Barbie, avec comme axe directeur ce message de moins en moins subliminal : hommes, libérez la femme qui sommeille en vous.

Lire la suite →