Musique du jour :: Lotta ghjuventù l’avvene si tù

Lutte jeunesse l’avenir c’est toi!

Le mariage, la mort du militantisme?

Pin up mariage

Que de fois n’ai-je pas entendu cette phrase !

Il est vrai que lorsque deux personnes se marient, tout a tendance à devenir plus compliqué… On ne peut plus passer des soirées entières à refaire le monde, à établir les fondements d’une société parfaite autour d’une bière. Il est plus difficile de s’absenter toute une nuit pour un collage, de pouvoir se libérer dans la seconde, ou de se permettre de finir en garde à vue…

Lire la suite →

Les paroles les plus vraies de l’amour ne sont pas les gros mots du désir

Abel Bonnard

« L’art d’aimer est à l’opposite de ces absurdités. Les sentiments les plus forts n’ont tout leur prix que s’ils frayent la voie aux plus fins. Les paroles les plus vraies de l’amour ne sont pas les gros mots du désir, frères dorés des injures; ce sont les mots sans panache où se marquent l’attention, la sollicitude, les égards, les soins. Les plus belles affections amoureuses doivent ressembler à ces manteaux de gala où une soie magnifique, aux riches ramages, est doublée d’une autre tout unie, mais d’un ton si fin et si rare qu’on est presque tenté de la préférer à celle qui la recouvre. S’il est nécessaire à l’intensité d’un amour que des sentiments plus ardents s’y ajoutent à la sympathie, il n’importe pas moins à sa qualité que cette sympathie subsiste derrière une ardeur plus facile. Aimer un être, cela n’est pas seulement brûler de le posséder, c’est souhaiter qu’il s’épanouisse. Il n’est pas de moment plus sacré, plus suave, que celui où l’avidité qui nous jetait vers lui est suspendue par l’intérêt que nous lui portons, où nous ne pensons plus à le saisir parce que nous sommes ravis de le contempler, et où le besoin de l’avoir disparait dans l’émotion de le voir vivre. Alors le respect enchante l’ardeur : au lieu de le gêner de nous-mêmes, nous aspirons à ne plus exister pour lui que par une protection invisible, une influence subtile, telles qu’il lui soit presque permis de nous oublier dans l’enveloppe de douceur que nous lui faisons. Cette discrétion sublime n’a tout son lieu que dans les plus hautes amours, mais quelque chose des sentiments qui s’y résument subsiste dans toutes celles qui ont de la grâce. »

Abel Bonnard

L’Amour et L’Amitié

Et les gars, soyez des Hommes !

Soyez des hommes!

Comme vous pouvez vous en doutez de la part d’une Belle& Rebelle, je n’étais pas du genre à attendre le prince charmant en apprenant à déclamer de la poésie ou en jouant de la cithare. Je ne suis toujours pas du genre à rester toute la journée au domicile familiale, cantonnée entre la cuisine et la buanderie.

Je ne suis pas non plus de la mouvance féministe (loin de là). Pour moi l’homme et la femme tirent chacun leur force de leur différence et de leur complémentarité. Tout repose sur un équilibre certes fragile mais salutaire.

Lire la suite →

L’amour de Madeleine

Sainte Baume Rocher de la pénitence

“Mais quel est cet amour de Madeleine? L’amour peut tout; l’amour ose tout; l’amour n’est pas seulement libre et familier mais encore hardi et entreprenant et je vois Madeleine qui se tient derrière, qui n’ose lever les yeux ni regarder ce visage, qui se croit trop heureuse d’approcher ses pieds; qui soupire et ne parle pas; qui pleure et n’ose attendre de consolation; qui donne tout ce qu’elle a et tout ce qu’elle est, et n’ose pas même demander sa grâce. Si c’est l’amour qui vous pousse, Madeleine, que craignez-vous? Osez tout, entreprenez tout.

L’amour ne sait point se borner, ses désirs sont sa règle, ses transports sont sa loi, ses excès sont sa mesure. “

L’amour de Madeleine