« Le vent du jour de l’an souffle moitié de l’an »

Jardin - Janvier

Les feuilles automnales ont fini de tomber. Il est temps de reprendre le travail de plantation laissé en suspens lors de ces journées plus courtes et plus froides !

S’il ne gèle pas, (attention, NE JAMAIS planter un jour de gel), c’est le moment de planter les arbres fruitiers et les fruits à racines nues.

Les racines nues qu’est ce que c’est ?

Les racines nues sont des plants que vous trouverez en jardinerie ou pépinière et qui ne seront ni en motte ni en pot, les rendant ainsi moins chers.

Une des propriétés principales des racines nues est qu’elles donnent facilement de nouvelles racines. Il est donc très difficile de les voir mourir !

Comment faire pour en trouver de bonne qualité ?

En jardinerie, préférez les petites enseignes rurales. Vous y trouverez la plupart du temps un professionnel fier de partager son savoir-faire.

En pépinière, préférez votre voisin à celle que vous trouverez en rentrant de vacances. Il disposera en effet des variétés locales adaptées à votre région.

Dans la famille des racines nues, je voudrais…

Au verger : abricotier, cerisier, poirier, pommier, pêcher, framboisier, groseillier… Autant de fruits qui font notre régal lorsqu’ils viennent du jardin mais qui n’ont aucune saveur dès lors qu’ils viennent du supermarché !

Côté floraison, c’est le moment de planter vos rosiers et autres plantes grimpantes (glycine, clématite)…

Autour du potager, seulement l’ail et là aussi, gare au gel !

Martine au jardin

 

3 commentaires pour "« Le vent du jour de l’an souffle moitié de l’an »"

  1. fred dit :

    Salut, tout d’abord félicitations pour ton blog qui est sympa. Je t’écris pour te dire que, certes on peu planter des arbres à racines nues ce mois-ci, mais la meilleure période reste fin novembre, d’où le proverbe : “à la Sainte Catherine, tout bois prend racine” (Ste Catherine = 25 novembre). Cette période est idéale car la terre est encore chaude et les arbres en repos végétatif.
    Il ne faut pas oublier de praliner les racines pour les protéger de l’air et du dessèchement (mélange collant d’eau, de terre et de fumier/terreau dont on enrobe les racines).
    Habitant dans le sud-est, je me rend parfois aux “journées de l’arbre, de la plante et du fruit” à St Jean-du-Gard, qui durent 2 jours et où l’on trouve une quantité et une diversité impressionnante de fruitiers à racines nues.
    http://dimanchesverts.free.fr/?Les-Journees-de-l-Arbre-de-la-11
    Au potager on peut envoyer aussi les fèves et les pois.
    Bonne continuation (de la part d’un célibataire assumé !)

Un truc à dire ?