Avis d’une Belle et Rebelle aux hommes virils!

Codes vestimentaires masculins

La féminisation de notre société, au grand dam des vraies femmes, c’est le cauchemar devenu réalité… Ne baissez pas les bras : rien n’est jamais perdu à force de volonté !

Tout d’abord, Messieurs, ne buvez plus d’eau. Elle est bourrée d’hormones féminines depuis l’invention de la pilule contraceptive. Ayant conscience que cet exercice peut s’avérer un peu difficile, je vous donne d’autres indications plus facilement réalisables avec un peu d’adresse et d’audace, afin de ne pas perdre tout à fait votre virilité.

Commençons par la tenue, c’est tout de même la première chose que l’on voit avant tout contact.

  • Les tongs

Nous voulons des hommes d’action, qxue diable ! Pour courir après les CRS ce n’est pas pratique. Elles doivent utilement être remplacées par des espadrilles, une paire de « bateau », de tennis… Elles permettent de relever une tenue en toute facilité. Les tongs médaillées d’or sur le podium de la laideur !

  • Le jogging

Alors là il faudrait quand même qu’on m’explique pourquoi le jogging occupe ainsi notre vie quotidienne. Le jogging est et restera toujours un vêtement pour faire du sport ou éventuellement le dimanche chez soi en famille quand personne ne vous voit. C’est un manque d’élégance, une preuve de laisser-aller total que vos Belles et Rebelles chéries ne peuvent tolérer. Le jogging c’était la mode dans le ter ter y’a 10 ans, rien que ça devrait vous faire comprendre que c’est un vêtement de jardinage

  • Le gel

Il a eu ses heures de gloire dans les clips des années 80 et il perdura jusqu’en 90 mais il est définitivement passé de mode aujourd’hui, sauf si vous vous prenez pour un techtonik killer, ce qui est d’autant plus inquiétant. Et oui, il fut un temps où les hommes aux cheveux laqués exaltaient les passions (The Great Gatsby !), mais ce n’est plus tellement le cas aujourd’hui : avec du gel vous ressemblez plus à des cacatoès. De grâce, au tiroir la médaille de bronze !

  • Les chemises à manches courtes

Elles étaient très à la mode dans les années 70, les cinq bandits de L’Aventure, c’est L’Aventure nous en font une belle démonstration, mais il est temps à présent de s’en séparer car non, messieurs, vous n’êtes pas des bandits de grands chemins. Sauf si vous tenez absolument à vous pavaner en chemise à fleurs/bob/short sur les plages, certes vous vous sentirez vraiment en vacances mais quant aux filles vous les sentirez un peu moins.

  • Les shorts

 Bannissez-les ! Il n’y a rien de plus ingrat pour un garçon. Je sais bien que vous avez le mythe du beau légionnaire en tête lorsque vous les portez mais si vous n’en n’êtes pas un, ca ne fonctionne pas vraiment…

Et surtout, un peu de savoir vivre…

Sachez mes amis que les gestes de courtoisie nous impressionnent plus que vous ne l’imaginez.

Céder le passage, se lever pour dire bonjour, tenir la porte, nous présenter et présenter ses amis, enfin tous ces petits gestes et attentions issues d’une longue tradition française ajoutent à l’agrément passé en votre présence.

Si vous invitez une jeune fille à boire un verre, de grâce éteignez vos portables ! Il n’y a rien de plus agaçant que lorsque vous regardez votre portable toutes les deux minutes genre “excuse moi, j’ai une vie”. Ben non, consacrez-vous à la personne en face de vous, vos amis attendrons, je ne pense pas qu’ils en mourront. De plus, vous aurez la chance de pouvoir engager une réelle conversation avec la jeune fille sans être dérangé en permanence par les gadgets de la société moderne.

Et puis, faites-nous rêver ! Offrez-nous des fleurs (non ce n’est pas has-been), dites-nous que nous sommes les plus jolies et que vous nous emmènerez au bout du monde, parce que secrètement, on y croit.

Hélène Hardy

13 commentaires pour "Avis d’une Belle et Rebelle aux hommes virils!"

  1. Christophe dit :

    Merde je fais un combo short-chemise manche courte.

    Un short c’est viril pour montrer les tatouages sur nos beaux mollets :)

  2. alors on va croire que je fabule, mais j’ai bon partout ! sauf que j’emmène plutôt au théâtre plutôt qu’au bout du monde, mais bon, on va pas chipoter non plus
    (tiens, j’suis content d’avoir lu ce truc)

  3. VilainFred dit :

    Hey.

    Quel est ce ton empreint d’un dictât de la bonne conduite pour petit garçon ?
    On peut aussi casser les règles, mais il faut le faire bien. Avouez, demoiselle, que bien souvent, les marginaux qui prennent l’originalité par les cornes, vous étonnent et vous excitent. Car ils sont aussi des leaders, des hommes fiers qui peuvent tout assumer.

    • C’est à vous de casser les codes, vous pouvez être mauvais garçon mais bon compagnon!

    • Hélène Hardy dit :

      Vilain Fred,
      Tu as tout compris ! Mais avant de casser les codes il faut les connaitre afin de mieux pouvoir les enfreindre. Bien sur, une jeune fille préféra toujours un homme fier, courageux et audacieux qui n’a peur de rien et ne laisse pas étouffer par des règles qui, si trop suivies émasculent la jeunesse. Cependant, il faut rester un gentleman au fond de soit, connaitre les limites sinon toutes ces merveilleuses vertus qui nous rendent folle de vous peuvent se révéler être les pires défauts : l’orgueil, la désinvolture et l’égoïsme.

  4. Michel Prieur dit :

    Quand créez-vous un site de rencontres ? Je plaisante à peine.

  5. C’est l’humeur et l’état d’esprit d’une femme qu’un homme doit stimuler pour que le sexe ait un intérêt. L’amant, le vrai, est celui qui vous fait fondre rien qu’en vous touchant la tête, en vous souriant droit dans les yeux.

    Des bises aux rebelles, hommes et femmes, qui pensent avant tout selon leur propre norme… ;-)

  6. tiens, j’en remets un peu : casser les règles, c’est précisément ce que fait cet article. Je ne pense pas que trainer des pieds en tong, s’accoutrer d’un jogg comme on enfilerait un sac poubelle, porter des chemisettes pour faire animateur de télé américain (et se raser le torse, au passage) ait quoi que ce soit de marginal. C’est au contraire être parfaitement dans le moule, obéir aux règles du conformisme absolu, faire allégeances aux diktats, et je ne pense pas en tout état de cause que ce genre de “marginalité” servile à force d’obéissance puisse étonner et encore moins exciter une femme qui n’a pas troqué son cerveau pour une carte Sim, ou sa féminité pour une tablette numérique.

  7. Sanglier dit :

    Pour rebondir sur ce qu’a écrit Michel Prieur, il est dur, à notre époque, de trouver la femme qui corresponde à l’idée que l’on se fait de l’idéale, féminine sans être féministe et ce, à cause de notre dispersion sur le territoire, car nous sommes peu nombreux… J’imagine qu’il en ait de même pour vous, mesdemoiselles. Trouver le mec qui n’a ni tongs, ni joggings, pas plus qu’il ne met de gel, c’est le treizième travail d’Hercule. Alors, sans faire dans le tourisme sexuel, comme vous le dîtes très bien, pourquoi ne pas imaginer un moyen de mise en relation ?

  8. Gromond dit :

    Et vous les filles que faites vous? Éteignez vos portables serait déjà bien.Pour être respecté il faut être respectable.Ce qui n’indique pas que nous devons être des hommes goujats.
    Allez un retour d’ascenseur.Qu’est ce que vous dites d’un article
    Avis d’un Homme viril aux Belles et Rebelles?Chiche.

Trackbacks pour cet article

  1. Avis d’une Belle et Rebelle aux hommes virils ! Tribune libre d'Hélène Hardy

Un truc à dire ?