Les paroles les plus vraies de l’amour ne sont pas les gros mots du désir

Abel Bonnard

« L’art d’aimer est à l’opposite de ces absurdités. Les sentiments les plus forts n’ont tout leur prix que s’ils frayent la voie aux plus fins. Les paroles les plus vraies de l’amour ne sont pas les gros mots du désir, frères dorés des injures; ce sont les mots sans panache où se marquent l’attention, la sollicitude, les égards, les soins. Les plus belles affections amoureuses doivent ressembler à ces manteaux de gala où une soie magnifique, aux riches ramages, est doublée d’une autre tout unie, mais d’un ton si fin et si rare qu’on est presque tenté de la préférer à celle qui la recouvre. S’il est nécessaire à l’intensité d’un amour que des sentiments plus ardents s’y ajoutent à la sympathie, il n’importe pas moins à sa qualité que cette sympathie subsiste derrière une ardeur plus facile. Aimer un être, cela n’est pas seulement brûler de le posséder, c’est souhaiter qu’il s’épanouisse. Il n’est pas de moment plus sacré, plus suave, que celui où l’avidité qui nous jetait vers lui est suspendue par l’intérêt que nous lui portons, où nous ne pensons plus à le saisir parce que nous sommes ravis de le contempler, et où le besoin de l’avoir disparait dans l’émotion de le voir vivre. Alors le respect enchante l’ardeur : au lieu de le gêner de nous-mêmes, nous aspirons à ne plus exister pour lui que par une protection invisible, une influence subtile, telles qu’il lui soit presque permis de nous oublier dans l’enveloppe de douceur que nous lui faisons. Cette discrétion sublime n’a tout son lieu que dans les plus hautes amours, mais quelque chose des sentiments qui s’y résument subsiste dans toutes celles qui ont de la grâce. »

Abel Bonnard

L’Amour et L’Amitié

3 commentaires pour "Les paroles les plus vraies de l’amour ne sont pas les gros mots du désir"

  1. Bruno dit :

    Un sourire, un regard, me voilà bien présent, concédant tout mes sens à ton désir.
    Il est et sera ta vie, je lui partagerai mes envies, il saura m’en ravir.
    J’espère sans cesse découvrir l’essence ciel de ma vie.

    Je suis un grand amoureux, désirant faire de chacun de nos rêves une réalité.
    Mais effectivement, il ne suffit pas de vouloir.. l’espace et le temps se contredisent, tandis que l’un croît et nous émerveillent, l’autre chute d’une inexorable attraction, qui comme un art, d’un détour, emprunte aux rêves le chemin d’une réalité…

    Certains d’entres nous tombent pour que le petit bonhomme fasse son chemin…

  2. Narcisse Mosite dit :

    Moi je suis un vrai amoureux, une personne qui est là seulement pour le love, j’aime faire l’amour a des personnes qui son dentil, amoureuse, et qui pense a la vie et avenir

Un truc à dire ?