Les Femen, celles-là de rebelles…

fausses rebelles

Voyant l’équipe d’hystériques débarquer à Notre-Dame, la première chose qui nous vient instinctivement à l’esprit c’est bien entendu : faites donc la même aux muslims pour rire un peu ! C’est vrai quoi, après tout en ce moment il n’y en a que pour les cathos : le Pape grabataire et nazi, le mariage homosexuel imposé (et on doit en plus se coltiner une fille qui s’appelle « Frigide Barjot » comme porte-parole !), et maintenant même nos pauvres cloches qui n’ont rien demandé à personne se font taper sur la gueule !

Alors oui, c’est vrai, les Femen se sont déjà « attaquées » à l’islam, mais certainement pas avec autant d’insistance ni avec la même animosité. On dirait presque d’ailleurs que c’est pour pouvoir s’en servir comme d’un alibi : « Regardez, on tape sur tout le monde ! » Sur tout le monde un peu, mais sur les chrétiens beaucoup et surtout ! Au début des Femen je ne vous cache pas qu’une partie de la rédaction de Belle et Rebelle était assez enthousiaste : de belles Ukrainiennes arborant des coiffes traditionnelles, c’était plutôt prometteur… Et puis à mesure de leur évolution et de leurs actions, nous nous sommes, vous l’imaginez, quelque peu crispées. Pour résumer nous sommes passez de « ça peut être intéressant » à « quelle bande de sales connes »…

Leur dernière action s’inscrit une fois de plus dans une haine sans limite et gratuite envers les chrétiens, celles-là de rebelles… La forme d’activisme qu’elles ont choisi vient complètement dénaturer leur propos (au demeurant profondément vicié). Dans un sens c’est tant mieux, car elles passent pour les hystero-féministes qu’elles sont. Mais quel spectacle répugnant. Et quelle image pour la femme ? Depuis 40 ans et les premiers combats féministes, un grand nombre de femmes – et c’est aussi le combat de Belle et Rebelle – se battent pour lutter contre cette image de la dingue arrachant son soutien- gorge et voilà que les tarées de service remettent ça sur le tapis ! Quel genre de femmes s’identifie aux Femen, à part des gauchistes complexées et morbides en mal d’une idéologie féministe morte. Les vraies femmes qui se respectent connaissent d’ailleurs toute l’utilité du soutien-gorge et agissent avec autrement plus d’élégance et de classe…

Ultime message enfin, c’est plutôt un conseil beauté Belle et Rebelle au vu de l’action de la gravité sur vos nénés mesdames les Femen (puisque j’imagine qu’il ne faut surtout pas vous appeler mesdemoiselles ?) : bien qu’ayant saisi votre aversion pour cet accessoire, le soutif c’est mieux… mais cela fera l’objet d’un prochain article.

Diane Fischer

10 commentaires pour "Les Femen, celles-là de rebelles…"

  1. Artemisia dit :

    A quand une action pour contrer les femen ?

  2. Loulou dit :

    Ça, c est vrai, au début, on a kiffé…mais on a vite déchanté…..

  3. phCarlin dit :

    je sais que je ressasse, mais j’en sors pas. pour moi, une belle rebelle, c’est elle : http://fr.web.img2.acsta.net/c_160_214/medias/nmedia/18/35/78/87/18780798.jpg
    ce ne sont pas le topless et la provoc’ qui font une guerrière, c’est son épée et son courage.
    S’exhiber à l’abri de la foule et en extérieur dans le quartier parisien de la Goutte d’Or, cela n’a rien de dangereux, donc rien de courageux. Si elles prétendent s’attaquer de manière égale à toutes les religions majeures, les Barbie Topless doivent donc, pour faire suite égale à leur intrusion violente au sein (oui, j’ai pas pu m’empêcher…) de Notre-Dame de Paris :
    – débouler les nichons en bataille au moment de la prière du samedi dans une mosquée d’Abu Dhabi avec la mention “fuck Allah” en travers des nibards et se tailler des strings dans les tapis de prière
    – se taper la danse du ventre dans une synagogue de Jérusalem en faisant des confettis avec les pages de la Tohra, le slogan “Abraham, lick my buisson ardent” inscrit sur le bide
    – envahir le Temple Laxminarayan de New Dehli et casser un bras à Vishnu (Inna Schevchenko, si elle a survécu à ces actions, pourra toujours arguer qu’il reste 3 bras à la divinité et qu’on lui cherche des embrouilles alors qu’elle n’a pas cassé 3 pattes à un canard) avec la mention “wanted to be fuck by an untouchable” en sanscrit
    bon, on attend de voir…

    • Fanny dit :

      Non, la place d’une femme n’est pas avec une épée dans la bataille ! Pardon, mais le combat d’une femme est plutôt celui du maintient de la lignée, une gardienne des traditions, une mère et épouse en quelque sorte … Ce qui ne veut pas dire une mollassonne ou soumise bien au contraire !
      Pour ma part les “nichons” et couronnes de fleurs des Femen ne me choquent pas plus que ça, voir me sont assez sympathiques mais leurs actions me dégoutent, surtout quand on sait qu’elles sont payées pour militer !

      • Folle-Quiche ♫♪ dit :

        Entièrement d’accord avec vous Fanny !

        Et pour le coup, ce ne sont effectivement pas l’exhibition de la poitrine de ces femmes (sauf dans un lieu comme Notre-Dame, là c’est différent.) ou leurs couronnes de fleurs qui me dérangent. Mais au contraire, la première fois que j’ai vu ces nanas, je me suis dit “Whouah ! Enfin de belles amazones qui prennent la parole…”

        Le fait qu’elles jouent les mercenaires en enrôlant des filles qui ne réfléchissent pas (et ressortent des phrases toutes faites), là ça me choque. Mais ne les critiquons pas sur leur apparence pour s’y opposer par une puribonderie à laquelle, en ce qui me concerne, je n’adhérerais pas du tout.

  4. Alice dit :

    phCarlin :
    Les actions que tu proposes pour les Femens sont plutôt idiotes (navrée!!) …
    Ce n’est pas de courage dont elles manquent mais de plomb dans la tête ! Effectivement, elle pourraient très bien aller crier “fuck allah” mais pas à Abu Dhabi : chez nous oui !! Défendons nos traditions, nos valeurs, mais n’allons pas croire qu’elles sont universelles !

  5. nanou dit :

    Alors que le “féminisme” devrait promouvoir les merveilleuses qualités de la femme afin d’élever celle-ci vers la haute respectabilité qu’elle mérite, cette idée est devenue l’antithèse de la féminité. Le féminisme moderne promeut la virilité masculine chez la femme dans tout ce qu’elle a d’ignoble : égalité dans la sexualité débridée, dans l’alcoolisme effréné, dans la violence imbécile et dans la plus profonde débilité. Est-ce cela le féminisme, être les égales de connards ?

  6. Folle-Quiche ♫♪ dit :

    Spéciale dédicace aux femen de France et du monde avec une mention pour Miss Bouton, l’escort girl qui vend ses charmes sur le net et ose jouer les porte-parole du mouvement sur (c)anal + pour prétendre avec la bouche en coeur que “LA FEMME N’EST PAS UNE MARCHANDISE”…

    http://www.youtube.com/watch?v=giFghnOhx4I

    Encore une qui a bien réfléchi avant de dire des conneries… Moi je dis, au-dessus, c’est le soleil ! xD

Un truc à dire ?