::Chronique de Jésus – le carême ou le rappel de la lutte ::

jesus old school

N’oublie pas à l’heure où tu t’apprêtes à te vautrer dans l’abondance, qu’il y a plus de 2 000 ans je jeûnais 40 jours sous un soleil de plomb.

S’il te plait, souviens-toi.

Je  fus emmené dans le  désert par l’Esprit, dans le seul but d’être éprouvé par le Diable. Tour à tour, le tentateur me provoqua puis me considéra avec dédain. N’oublie pas que Dieu est seul juge, qu’importent les moqueries et les exactions de tes ennemis si tu penses que ton combat est juste alors mène le avec ferveur jusqu’à la victoire.

S’il te plait, souviens-toi.

Je sais mieux que personne quels sont les défis,  les incitations, les menaces et les provocations de ce monde. Je connais aussi la fureur de ses habitants : j’en porte les stigmates. Rappelle-toi de ne jamais agir avec mollesse, mais reste toujours juste et serein.

S’il te plait, souviens-toi.

Je sais qu’aujourd’hui le mal rode partout et sous bien des formes. Je sais que la tradition est souillée, que la famille est en danger. Protège-les comme il se doit. Et offre la vie à une nouvelle génération pour qu’elle devienne encore plus forte et vaillante que la tienne

S’il te plait, souviens-toi.

Certains d’entre vous se sentent abandonnés par mon propre vicaire, comment peut-il en être ainsi ? Demande-toi si je ne suis pas moi-même à l’origine de cette décision, questionne-toi sur le courage et l’humilité de cet humble ouvrier de la vigne du Seigneur. Sois toujours vigilant quant à tes jugements, et ne tombe pas dans le piège de la facilité.

 S’il te plait, souviens-toi.

Les épreuves te forgent. Tu les penses insurmontables et féroces et pourtant elles ne le sont guère plus, guère moins, que celles que tes ancêtres ont aussi assumées et affrontées.

S’il te plait souviens-toi de moi.

Rappelle-toi avant toute chose que nos vies sont faites de combats, que si j’ai traversé le désert pendant 40 jours sans eau ni nourriture c’est pour que tu te souviennes qu’aucune bataille n’est vaine et perdue d’avance.

Belles et rebelles, protégez vos ventres et soutenez vos maris même dans les temps les plus difficiles  

Souvenez-vous qu’il y a plus de 2 000, je jeûnais plus de 40 jours sous un soleil de plomb.

Diane Fischer

2 commentaires pour "::Chronique de Jésus – le carême ou le rappel de la lutte ::"

  1. carlin dit :

    eh ben, justement, rien à (re)dire. Tout y est. J’ai encore quelques progrès à accomplir, mais ça me motive. Merci ;-)

  2. nanou dit :

    Merci Diane, ça ne fait pas de mal un petit rappel de temps en temps !!!

Un truc à dire ?