Vu sur le net :: Le féminisme, c’est avoir le droit de se faire tuer au combat…

Féminisme

Egalité des sexes : l’armée américaine autorise les femmes à servir au combat

Leon Panetta, le chef du Pentagone, a autorisé jeudi les femmes à participer directement au combat.

C’est une décision historique qui approuve une réalité apparue ces dix dernières années lors des conflits en Irak et en Afghanistan.

Après l’appel du président Barack Obama en faveur de l’égalité lors de son investiture lundi, et un an et demi après l’abolition de la loi obligeant les militaires à taire leur homosexualité sous peine d’exclusion, les États-Unis s’engagent à reconnaître l’égalité entre hommes et femmes dans le métier des armes.

Les réalités du terrain

Le Secrétaire à la Défense a signé la mesure en expliquant que les femmes militaires ont été confrontées à la réalité du combat, ont montré qu’elles étaient prêtes à se battre et, oui, à mourir pour défendre leurs compatriotes. Et de poursuivre face aux journalistes : Il est temps de reconnaître cette réalité.

Cette mesure constitue un nouveau pas vers la réalisation des idéaux fondateurs d’équité et d’égalité de notre pays pour le président Obama.

Et le Secrétaire à la Défense renchérit en déclarant qu’à qualification égale, les militaires doivent avoir le droit de servir, quels que soient leur religion, leur couleur de peau, leur sexe ou leur orientation sexuelle.

A égalité vraiment?

On compte 204 714 femmes sur 1,4 million militaires : la gente féminine représente près de 15 % des effectifs de l’armée !!! Il n’est pas question d’élever ou de baisser nos exigences a ajouté un autre.

Prenons le corps des Marines, par exemple, selon un des responsables de ce corps d’élite l’égalité est le principal problème quand les exigences sont les mêmes pour chaque sexe.

Et de poursuivre : Pour être tankiste, l’une des tâches physiques est d’être capable de sortir de son rangement un obus de 120 mm de calibre, 25 kilos, et 60 centimètres de long dans l’espace confiné d’un char et de le charger dans le canon.

A titre d’exemple, l’année dernière, deux femmes officiers ont essayé de suivre la formation d’officiers d’infanterie des Marines, l’un des cours les plus exigeants sur le plan physique. Elles n’ont pas terminé la formation.

Source: Ma chaine étudiante

6 commentaires pour "Vu sur le net :: Le féminisme, c’est avoir le droit de se faire tuer au combat…"

  1. phCarlin dit :

    est-ce vraiment un progrès pour les femmes que d’aller combattre pour préserver ou restaurer les intérêts financiers de quelques majors de l’énergie au service desquelles l’Otan met les troupes euronusiennes ? Les femmes rebelles se battent pour leur terre, celles qui se battent pour les intérêts de ceux qui les spolient me semblent plutôt soumises.
    bon, moi, ce que j’en dit…

    • Maribones dit :

      Bon sang ! Ici la question n’est pas de savoir ce qui est bon à défendre ou pas, mais seulement du DROIT de pouvoir le défendre, que l’on soit femme ou homme. Les engagements politiques viennent plus loin et ils sont hors sujet en ce qui concerne la levée de l’interdiction faite aux femmes, de prendre part aux combats. Moralement c’est révoltant, se livrer entièrement au service d’une politique égoïste, c’est accablant. Mais chaque individu homme ou femme, doit avoir le droit de pouvoir le faire et ce, de la même manière. C’est ce qui importe dans ce débat.

      • Reine dit :

        D’ailleurs conformément à votre discours, avant d’aller mordre la poussière on attendra que les femmes afghanes ou maliennes se trouvent sur le front d’en face!

        #souci d’égalité de parité… Blablabla

  2. Folle-quiche ♫♪ dit :

    “Les femmes rebelles se battent pour leur terre, celles qui se battent pour les intérêts de ceux qui les spolient me semblent plutôt soumises.”

    Très bien dit !

    Moi je prendrai les armes dans la rue s’il le faut pour sauver la vie menacée de mes enfants, mais sûrement pas pour servir de chair à canon à l’autre bout du monde ou pour me prétendre l’égale d’un homme du point de vue de la puissance physique !

  3. Marion dit :

    quand les hommes manquent de virilité et de courage pour défendre leur terre il ne reste plus que les femmes pour la défendre. cela passe en jouant les mères mais aussi les femmes guerrières. Il ne s’agit pas de dénigrer l’un ou l’autre groupe chacune à sa place dans la société!

  4. Hermine dit :

    “Nous ferons tout deux la guerre, ces enfants sur vos genoux
    Donnez-leur des idées claires pour qu’ils soient plus fort que nous

    Nous ferons tout deux la guerre, vous prendrez votre fusil
    Et moi je tiendrai la terre et je prendrai les outils”

Un truc à dire ?