:: Chronique de Jésus ::

Jésus Christ

N’oublie pas à l’heure où tu t’apprêtes à partir pour Avoriaz au volant de ton Cayenne, qu’il y a plus de 2 000 ans je suis né dans une grotte à l’abri des regards du monde.

S’il te plait, souviens-toi.

La nuit était froide ce jour-là à Bethléem, seuls les bras de ma mère Marie arrivaient à me réchauffer. Personne n’avait voulu nous offrir l’hospitalité et c’est pourquoi je vis le jour dans des conditions extrêmes de pauvreté. Lorsqu’en ces fêtes tu te rues dans de grands centres commerciaux :

S’il te plait, souviens-toi.

Imagine-toi, aussi, toute l’humilité et l’abnégation dont ont du faire preuve ma mère et son époux quand même notre propre famille nous avait refusé le gîte. Au moment de la préparation opulente de ton souper de Noël n’oublie pas la place du pauvre à ta table. Et même s’il ne sonne pas à ta porte :

S’il te plait, souviens-toi.

A l’heure où un curieux personnage voudrait te faire crois que  « le changement c’est maintenant », crois-en mon expérience : l’esprit des hommes est immuable. Il est aujourd’hui le même qu’il y a 2 000 ans lors de ma naissance.

S’il te plait, souviens-toi.

Ne soit plus surpris ni de la passion que j’ai souffert, ni de ma mort ignominieuse sur la croix car on ne peut plus être surpris d’un dieu qui a voulu naitre modestement dans une simple étable entre un bœuf et un âne gris. N’oublie pas de reproduire cette scène au pied de ton sapin à ce moment, en le faisant :

S’il te plait souviens-toi de moi.

Rappelle-toi avant toute chose que Noël est joie et rédemption et que c’est pour toi que 33 ans plus tard, je pleurerai devant ma mère pour racheter tes fautes.

Belles et rebelles, à la manière de ma propre mère vous êtes maitresse du foyer et gardiennes du feu sacré qu’il protège. Racontez encore et encore mon histoire à vos familles, vos maris, vos enfants n’oubliez pas de venir me prier à minuit le soir du 24 décembre, n’oubliez pas le sens de Noël.

Souvenez-vous qu’il y a plus de 2 000 ans je suis né dans une grotte à l’abri des regards du monde.

Diane Fischer

2 commentaires pour ":: Chronique de Jésus ::"

  1. nanou dit :

    Je me souviens de toi, et je ne t’oublie pas !

  2. Agnès dit :

    Joyeux et Saint Noël à toutes et à tous.

Un truc à dire ?