Bon solstice d’hiver à nos lectrices

Solstice d'hiver

Le solstice d’hiver, c’est la nuit la plus longue de l’année, le moment où la terre est la plus froide, où la vie s’est figée dans les arbres et les terriers. Les semaines précédentes sont dures, car les jours raccourcissent inexorablement…

Il y a quelques années encore, nos paysans se réfugiaient auprès de l’âtre et réparaient leurs outils. Alors qu’il faisait froid et sombre au dehors, ils passaient de longues veillées à se raconter les contes de leur pays autour de l’âtre, à se retrouver entre membres de la famille, entre amis, entre voisins. A prendre des forces pour les travaux de l’année à venir.

Le solstice d’hiver, c’est le moment où les jours vont enfin rallonger, où le soleil va revenir chauffer la terre. C’est le tournant dans le cycle naturel de la vie, l’éternelle victoire de la lumière sur les ténèbres. Et cette victoire se fête.

Ce n’est pas pour rien que l’Eglise catholique a fini par placer la naissance de Jésus-Christ pendant la période du solstice d’hiver : c’est le début d’un nouveau cycle.

Fêtez le solstice d’hiver !

Profitez de la chaleur de la communauté et retrouvez vos êtres chers autour d’un bon repas ! Les cadeaux qui sont devenus la principale attraction d’une fête maintenant commerciale pour beaucoup, ne sont pas à bannir : ils sont la preuve d’une attention et d’un amour. Tout est dans l’état d’esprit avec lequel on agit.

La préparation de cette période permet également de resserrer les liens entre membres de la famille. La décoration du sapin, les lentilles que l’on plante le 4 décembre, à la Sainte-Barbe ou la confection de la couronne de l’Avent sont ainsi des moments privilégiés. La couronne de l’Avent, réalisée en sapin se décore de quatre bougies, symboles des quatre saisons et que l’on allume au début de chaque semaine de l’Avent.

Il existe également des traditions lors de la veillée du Solstice ou de Noël. Chez moi, en Provence, nous décorons une bûche d’arbre fruitier de rubans, que l’on peut également graver de symboles auxquels on tient. A minuit, nous faisons trois fois le tour de la maison en chantant avec la bûche avant la mettre dans le foyer. Le maître de maison la bénit alors « Allégresse, allégresse, que le soleil nous remplisse d’allégresse, et à l’année prochaine, que si nous ne soyons pas plus, nous ne soyons pas moins ».

Vous pouvez également allumer trois bougies. Une bougie noire pour se souvenir de nos morts, de ceux qui nous ont précédés et sans qui nous ne serions pas ceux que nous sommes. Une bougie rouge pour tous ceux qui partagent notre foi dans le retour du Soleil et de nos valeurs. Une bougie blanche pour les enfants à venir de notre communauté.

Ce ne sont pas des cérémoniaux, vestiges d’anciennes pratiques, mais un moyen de se rappeler de ce qui est important pour nous, de nous recentrer autour de ce qui nous est essentiel, de nous éloigner des sirènes du bougisme et du consumérisme.

Si c’est au cœur de la nuit qu’il faut croire au soleil, profitons de ces fêtes du solstice d’hiver et de Noël pour retrouver notre communauté et repartir plein d’énergie et de foi pour cette nouvelle année qui s’annonce pleine de défis !

Mathilde Parsimpieri

 

 

3 commentaires pour "Bon solstice d’hiver à nos lectrices"

  1. Fanny dit :

    Joyeux Solstice d’hiver à tous !
    Mais aussi et surtout à l’équipe de Belle et Rebelle qui, chaque jour nous élève un peu plus !
    Et comme on dit chez nous : “A l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens”!

  2. Folle-quiche ♪♫ dit :

    Ah ! Merci pour cet article ! ;-)

  3. Melie dit :

    Et bien, j’aurais appris une tradition que je ne connaissais pas! Celle du blé et des lentilles planté le 4 Décembre!
    J’aime beaucoup ces articles sur les traditions, notamment païennes car elle nous replace dans la relation à la nature!

Un truc à dire ?