MENS SANA IN CORPORE SANO #1

Mens sana in corpore sano

 Toute grande civilisation ayant atteint un certain degré de perfection pourra nous en être témoin : la culture du corps – et non le culte du corps autrement appelé « culturisme » – tient une place importante dans la société.

Dans la Grèce antique ancienne, il était primordial pour tout Homme d’atteindre aussi bien la perfection de l’esprit que celle du corps (Kalos Kagathos = « beau et bon »,expression utilisée pour traduire un certain idéal à atteindre. Soit un équilibre tant sur le plan intellectuel que physique. Pythagore, le fameux philosophe était lui même champion de lutte et entraineur du célèbre Milon de Crotone.

Au moyen âge, les tournois à cheval prenaient des allures de compétition : l’agilité des chevaliers ainsi que leur endurance étaient mises à l’épreuve.

Au XVI ème siècle, ce sont les humanistes qui redécouvrent les vertus éducatives du sport. Plus tard le jeu de paume fait sensation en France et dans tout le monde occidental.

L’origine du mot :

Le mot de « sport » est issu du vieux français « desport » qui signifie « divertissement, plaisir physique ou de l’esprit ». Cette définition englobe alors les jeux de société et autres activités intellectuelles. C’est en traversant la manche que le terme prends son sens définitif et se définit comme suit :

- la mise en œuvre d’une ou plusieurs qualités physiques (souplesse, force physique, endurance, agilité …etc.),

- une activité institutionnalisée : qui possède des règles identiques à travers le monde,

- une pratique majoritairement orientée vers la compétition,

- une pratique fédérée (sous la tutelle d’une fédération).

Mesdames, Mesdemoiselles, en avant !

La pratique du sport est un élément essentiel à tout Homme qui souhaite atteindre un équilibre. Et cet équilibre passe par notre bien être profond, alors inutile de se forcer à faire des tours de terrain si votre truc à vous c’est la natation !

J’entends souvent autour de moi des « il faut que je fasse du sport », comme si c’était « un mal pour un bien ». Une obligation ? C’est que ces femmes préfèrent écouter les autres plutôt qu’elles-mêmes et se faire plaisir ! Quand je pense à la multitude de sports que l’on peut pratiquer, je ne peux m’empêcher de penser que ces femmes sont un peu feignantes – et ce n’est pas comme ça qu’on va sauver l’Europe – ou alors elles n’ont pas encore trouvé « le » sport qui leur convient !

Quand on tape « Quel sport choisir ? » sur Google, les résultats ne se font pas attendre : « test minceur », « comment perdre 5cm de tour de taille en 5 jours »… des résultats qui ne sont pas très encourageants il faut l’avouer. Et surtout, des résultats qui nous font admettre le sport – en apparence au moins dans la grande sphère de l’information – comme un objet de fantasme, un truc presque inatteignable : une carotte sur laquelle on se focaliserait, rêvant de l’atteindre un jour comme but ultime, oubliant tout se qui pourrait bien se passer autour ?

Alors les filles, en avant ! Je vais tenter de vous faire découvrir à travers une chronique « sportive » l’ingrédient qui nous rend belle mais aussi rebelle, maîtresses de notre propre corps et de nos vies.

Pour commencer, quel est votre caractère ?

Fonceuse : recherchez des sports où il ne faut pas avoir peur de prendre des coups : rugby, boxe …

Technique : vous pouvez facilement vous diriger vers des sports qui nécessitent un savoir-faire particulier et pas seulement de l’endurance physique : danse, arts martiaux, escrime …etc

Solitaire : recherchez plutôt un sport qui vous permettra de vous retrouver vous-même : course à pied, athlétisme, escalade …etc

Une fois le sport choisi, il est essentiel de le pratiquer à son rythme : s’inscrire dans un cours de débutants si c’est la première fois qu’on pratique la discipline en question, se donner des buts raisonnables, et surtout ne pas se décourager : Rome ne s’est pas faite en un jour !

Mais surtout, que vous commenciez en douceur ou avec un niveau plus élevé, l’important c’est d’être régulière : se fixer un but, le suivre avec obstination pour l’atteindre ! Vous allez vous (re)découvrir : un sentiment de plénitude va vous envahir. Le corps las, mais l’esprit bien en place …

Je ne vous donnerai pas de « mode d’emploi » ! Ce sera votre travail : à vous de sonder le fond de vous même ! A vous de vous prendre en main et de vous lancer ! A vous de donner sens à cette devise séculaire : « Mens sana in corpore sano » !

Lore Constantin

 

7 commentaires pour "MENS SANA IN CORPORE SANO #1"

  1. nanou dit :

    Manque plus que la motivation !!!!

  2. RDB dit :

    Merci pour cet article très instructif. Simple petit regret de ne pas avoir accès à vos sources…
    Je me serais volontiers amusée à compléter ces informations en suivant quelques liens.
    Mais bref. En tout cas, il a le mérite d’avoir été écrit et joliment illustré !
    Bien à vous.

  3. Kriss de Valnor dit :

    Bonjour,

    Ok sur le fond, l’activité physique est nécessaire, mais après, j’ai un doute : un corps féminin athlétique est ce vraiment glamour et sexy ?
    Ne préfère t’on pas (hommes et femmes confondus je pense) une beauté lascive à la Marilyn Monroe, une autre gringalette à la Audrey Hepburn à un corps féminin musclé et sec tel celui de Stéphanie de Monaco ou Cameron Diaz ??! Est ce vraiment chic ? Pas sûre …
    Franchement j’ai tranché : de l’entretien et de l’activité physique oui, du sport, bof !

  4. Kriss de Valnor dit :

    bon c’est sûr je préfère Kriss de Valnor à Aaricia… mon côté rebelle !

  5. Nivine dit :

    Bon article,
    Et il ne faut pas oublier le bien-être physique et moral qui en découle.
    C’est une sphère positive dans laquelle il faut entrer. Une fois routinier, le sport, c’est juste du bonheur :)

  6. Alice dit :

    Pour moi, notre corps reflète notre caractère intérieur !
    Et personnellement je préfère être musclée que flasque (dynamique que molle) de toute façon la morphologie féminine est bien faite et on ne ressemble a des déménageurs uniquement lorsqu’on pratique le sport à outrance ! … après reste à se bouger les fesses !

Un truc à dire ?