Mariage gay, mariage heureux ?

Pas une pipe

 Le XXIème siècle commence  vraiment à me plaire… Quand j’y pense, la fin du monde ne me fait pas si peur car, le changement, c’est bien maintenant !

Sans énumérer toutes les grandes évolutions de notre société mises en place ou en cours de développement, on peut quand même évoquer la réforme de la justice, les licenciements multiples, l’économie qui sombre un peu plus chaque jour. Bientôt les salles de shoot et le droit de vote des étrangers. Sans oublier le mariage homo qui fait son grand retour : Noël MAMERE en rêvait HOLLANDE le fait !

C’est pas que c’était mieux avant…

On avait déjà l’avortement, la discussion sur l’euthanasie, la crise depuis 2008, la mondialisation. Et depuis 1999, nous avions le Pacte Civil de Solidarité (PACS). Vous savez le contrat conclu entre deux personnes majeures, de sexes différents ou de même sexe pour organiser leur vie commune. L’objectif premier étant d’apporter un statut juridique aux personnes non mariées vivant ensemble. En d’autres termes, on a permis aux couples homos d’obtenir un statut juridique. Soit !

Alors pourquoi vouloir légaliser le mariage entre deux personnes de même sexe, quelle est la véritable évolution pour notre société ? Surtout si on part du principe qu’une question sociétale s’adresse avant tout à la majorité de la société. Je suis sans aucun doute d’une naïveté déconcertante de penser que les homosexuels font partie d’une minorité.

Aujourd’hui, c’est quand même pire…

Certes, ne vaut-il pas mieux blablater des heures durant sur un sujet, qui finalement est en-deçà de nos préoccupations actuelles ?
Encore avec toute mon innocence intellectuelle, il me semble judicieux pour les personnes au pouvoir de détourner l’attention de notre bon peuple sur de tels sujets afin d’occulter les principaux !

Les rares déjeuners familiaux dominicaux tourneront désormais autour de ce fameux mariage gay et non plus sur l’éducation des enfants, le licenciement économique du gendre et les fins de mois difficiles. Et je ne vous parle pas des médias qui vont doucement mais surement nous faire avaler la pilule du lendemain.

Rappelez vous Sarko et son débat sur l’identité nationale : la même ! On commence à connaître le refrain et maintenant les couplets. Mais, me voilà rassurée , ce n’est pas moi la plus naïve puisque beaucoup ont oublié ou n’ont pas vu le rapprochement.

Sans doute moins que demain…

Quelle sera la prochaine étape ? L’adoption d’enfants par des couples homosexuels (ou l’achat tout dépend…), voire la légalisation des mères porteuses, quand on connait déjà les difficultés des démarches pour une adoption.

Et pour 2017, prochaine échéance électorale ? La polygamie, le mariage entre une vieille fille et son chat fidèle depuis 10 ans ?

Merci pour ce coup d’esbroufe ! Je reconnais l’efficacité de l’agitation de ce petit mouchoir blanc pour cacher l’avenir de plus en plus sombre.

Finalement, peu importe qu’ils puissent se marier ou même adopter, gardons juste en tête les vrais problèmes qui touchent nos vie. Les prix des supermarchés augmentent : consommons local. Le prix de l’essence double : pensons covoiturage. L’insécurité qui grandit plus vite qu’un bébé : défendons-nous. La médiocrité de l’enseignement : créons du soutien scolaire. Ce n’est pas un aveu d’impuissance que de choisir ses priorités. Tout combat est sain à mener, même celui-ci. Réalisons juste que le pouvoir en place se moque bien de nos avis, de nos considérations. Nous le constatons, chaque jour qui passe.

Ce vieux monde qui nous leurre en se drapant de modernisme va de toute façon s’écrouler.

Ne gaspillons plus notre énergie dans des batailles perdues d’avance, concentrons-nous sur l’après.

Ivanne Charlet de Sauvage

5 commentaires pour "Mariage gay, mariage heureux ?"

  1. RDB dit :

    En tout cas, chère Ivanne, on peut dire que la vôtre (d’énergie) n’est pas gaspillée !
    Plutôt contagieuse d’ailleurs… et c’est tant mieux !
    Merci pour votre enthousiasme ! Il est certain que les combats que votre génération s’apprête à mener seront des plus durs. Je vous souhaite bon courage à toutes !

  2. BROCHET dit :

    Bravo Madame !

  3. Clo dit :

    La fin de l’article m’emballe plus que les premiers paragraphes. Je ne suis pourtant pas d’accord avec votre dernière phrase.
    Il me semble que montrer notre refus de voir une telle loi passer ou notre incompréhension est nécessaire. Peut être, et sûrement, cela ne changera-t-il rien au projet de loi mais il est important de voir le soulèvement que cette proposition entraîne.
    Constater que toute morale n’est pas encore à exclure de la société, se rendre compte par le biais des débats et des médias que bon nombre de personnes partagent un même avis sur la question me rassure. Tout espoir est alors encore permis quant à une amélioration de la situation, il est possible de trouver une volonté commune de préserver le bon sens! Tant que l’on en est conscientes, notre action a du sens.

  4. Ivanne dit :

    Chère Clo,
    ” Tout combat est sain à mener, même celui-ci. Réalisons juste que le pouvoir en place se moque bien de nos avis, de nos considérations. Nous le constatons, chaque jour qui passe. ”

    Regarder la vérité en face ne fait pas de mal, bien que la mobilisation fut au rendez-vous le weekend dernier lors de ” la manif pour tous “, le gouvernement actuel ne la prendra sans doute pas en considération. Tout comme pour le PACS.
    Préparons-nous à cette éventualité que demain des maires soient dans l’obligation de célébrer des mariages pour tous. Quelles seront les actions à mener à ce moment là?
    Il est important de manifester aujourd’hui, je suis d’accord mais demain? Ce n’est pas parce qu’une loi est adoptée que nous devons nous résigner. Qu’en est-il aujourd’hui du combat contre le PACS?
    Je trouve dommage que les français tombent toujours dans le même panneau et se mobilisent de façon ponctuelle.

  5. Julien Caps dit :

    Ce blog a mon soutien total, je suis très content qu’il se soit relancé.
    ;)

Un truc à dire ?