Un kit de mariage qui préviendrait des divorces

Kit pour mariage

La dernière bonne trouvaille du Secrétariat d’Etat à la famille : un  kit de mariage civil qui aurait pour but de diminuer le nombre de divorces en France. Il est  vrai  que la macabre et célèbre vérité du «  Tu savais qu’un mariage sur deux se termine en divorce ? » amène à penser que les Français ont en effet oublié le sens premier de cet engagement.

Cela va d’ailleurs en s’empirant,  puisqu’en même  temps que le nombre de mariages diminue celui des divorces augmente. Outre la démarche ridicule d’assistanat étatique permanent que traduit la sortie de ce kit tout cela en  dit long sur notre société.  Le réel engagement  n’existe plus. Une union pour la vie ? Bien sûr que non. Un petit bout de chemin ensemble, plus ou moins officialisé, plus ou moins sanctifié. Enfin plutôt moins que plus d’ailleurs,  puisque seulement 30 % des mariages civils se concrétisent (si, si, c’est l’engagement devant Dieu qui concrétise, pas la signature du papelard à la mairie ou le fait de faire compte commun…) de manière religieuse. Pour un mariage civil, le seul consentement des deux parties suffit. C’est un contrat qui peut en toute logique et en toute légalité se rompre. Ce qui le différencie du mariage catholique qui, à l’inverse ne peut être dissout.  Car « ce que Dieu a uni l’homme ne peut le séparer ». La création d’une  famille, d’un foyer  n’est pas chose qui doit se prendre à la légère. L’union de deux êtres qui s’aiment – les futurs parents  – constitue un socle qui  se doit d’être solide. L’amour de ces deux êtres  nécessite une authentique sincérité. Aimer ça n’est pas dire « je t’aime… aujourd’hui », c’est dire « je t’aime pour toujours et l’amour que je te porte ne souffrira jamais de rien, ni de tes écarts ni de tes états ». C’est dire « je t’aime tant que je trouverai la force de tout te pardonner dans la joie et surtout la peine, dans la richesse et surtout la pauvreté ».

 Malheureusement la société actuelle à grand renfort de sex-friends, d’amourette de 15 ans (même quand on en a 30, voire 50) et autres « oups j’ai oublié ma pilule » ne prépare pas, mais alors pas du tout, à cet engagement. Et ça ne sont pas des adjoints en mairie qui nous l’expliqueront mais bel et bien des prêtres.

En outre, il ne faut pas manquer de rappeler que  ce fabuleux kit émane d’un parti  -l ’UMP- qui est loin de briller par sa valeur d’exemplarité. Rappelons à toute fin utile que le chef de ce parti qui n’est autre que le Président de la République a déjà consommé pas moins de trois unions…Que d’une manière générale au sein de ce même parti le divorce est un peu une règle et  on a plutôt tendance à faire des enfants sans père…  Je passe sur de scandaleuses rumeurs de pédophilie qui entourent certains des membres de ce cher gouvernement.

En bref, plutôt que d’inventer sans cesse des nouvelles sottises nos élus feraient mieux de se poser un peu plus en modèle de vertu en commençant par protéger leur propre cellule familiale. Ainsi ils donneraient l’exemple plutôt que la leçon. Et s’ils veulent sensibiliser les gens sur le mariage, le vrai, pas le contrat civil entre deux parties, qu’ils s’adressent à des personnes qui le célèbrent depuis plus de 2 000 ans. Et qui, fort de ces 2 000 ans d’expérience savent de quoi ils parlent, du moins certainement plus qu’une d’une bande de déglinguos donneurs de leçon, multi-mariés et partouzeurs.

 Diane Fischer

2 commentaires pour "Un kit de mariage qui préviendrait des divorces"

  1. labolisbiotifool dit :

    Bien dit ! et je parle d ‘ expérience, 35 ans au compteur … parfois c ‘ est difficile bien sûr !
    Mais un engagement solennel demande de la constance, et puis au bout du compte, quel
    bonheur de former un couple soudé à la vie à la mort, qui regarde avec émerveillement ses enfants
    et petits enfants qui viennent vider votre frigo et bouffer toutes les bonnes réserves que vous avez
    en plus la gentillesse grognonne de leur préparer ! :)

  2. Morenita dit :

    Mais si vous pensez que le seul vrai mariage est le mariage religieux, comment font les personnes non croyantes pour s’unir? Vous pensez donc qu’elles n’ont pas le droit de se marier…

Un truc à dire ?