Pourquoi je n’aime pas Christine Tasin…Par Sarah Brunel

voile belle et rebelle christine tasin

Belle-et-Rebelle est à la pointe de la liberté d’expression. Comme le prouve cette bafouille de Sarah Brunel.

Madame Christine Tasin a accepté d’accorder une entrevue à notre sympathique webzine, qu’elle en soit remerciée. Ces positions féministo-soixanthuitardes et islamophobiques semblent rencontrer un certain écho auprès de notre non moins sympathique lectorat, cela est fort bien.

Mais comme donner la parole à une personnalité ne signifie pas partager ni cautionner ses opinions et, qu’en plus, à « Belle et Rebelle » nous n’avons pas de PolitBüro, nous pouvons donc avoir des opinions divergentes et les exprimer, j’en profite pour exprimer mon opposition totale, complète et définitive avec Madame Tasin, ce qu’elle représente et ce qu’elle prétend défendre…

Tout d’abord chacun se plaît à louer le grand « courage » de Christine Tasin…  Pour ma part je note tout de même que lorsqu’il s’agit de s’attaquer à l’Islam (pas à l’immigration hein! À l’Islam! Des cohortes d’immigrés « funs, athées et progressistes » ça ne pose aucun problème, on est bien d’accord?) on trouve quand même une quantité non négligeable d’alliés, dont certains d’un poids, notamment médiatique, qui ne peut être nié… 1/3 de L’UMP, l’ensemble de la communauté juive toutes Elizabeth Lévy et Alain Finkielkraut dehors, un bon tiers également de l’extrême gauche tendance sœur Caroline Fourest, les libertins inquiets pour leurs boites à partouzes, la majorité de la communauté LGBT qui craint pour sa prochaine Gay Pride et tous les beaufs de comptoirs qui « préfèrent quand même le string à leur torchon sur la gueule »…  ça finit par faire du monde… Pas vraiment la position de l’héroïque résistante seule contre tous… D’ailleurs, si vous voulez jouer à l’échelle du courage véritable, comparez simplement les procès et condamnations de Madame Tasin avec celles, par exemple, de Christian Vanneste, de Dieudonné ou de Bruno Gollsnisch…

Ensuite, Madame Tasin, contrairement à ce qu’une partie de son fan club semble croire, ne défend nullement « la France » contre « l’impérialisme musulman », elle défend un « temps », très limité, de l’histoire de France (la modernité républicaine ») contre une forme de « Tradition » et elle mène ce combat non pas parce que cette « Tradition » est incompatible avec notre identité mais pour la seule et unique raison qu’elle est une « Tradition », concept qui lui est d’évidence insupportable. Ce que ne peut concevoir Madame Tasin c’est l’existence d’une quelconque « loi morale » supérieure à la « liberté individuelle » posée comme un absolu.

Ainsi, pour ma part, comme elle, je m’oppose à l’expansion islamiste, mais je le fais au nom de la « tradition européenne » et non au nom de la « modernité occidentale ». C’est une différence fondamentale qu’il est totalement aberrant de ne pas percevoir, de nier ou de juger « secondaire ». Les ennemis de mon ennemi ne sont pas forcément mes amis. Christine Tasin n’est pas mon amie, ne serait-ce que parce que c’est son idéologie relativiste, anti-spirituelle, progressiste qui a crée le « no man’s land »  moral et civilisationnel qui sert de terrain idéal au développement de l’Islam.

Passons sur la démagogie de bistrot concernant « l’abattage rituel », quiconque ayant une connaissance minimale des réalités de l’élevage industriel sachant que la souffrance animale n’a pas attendu le halal pour régner en maître dans nos assiettes… Passons aussi sur la « laïcité garante de la liberté », tous les amateurs d’histoire un tant soit peu sérieuse ayant une idée très précise de ce que la « liberté »  signifie dans la bouche des admirateurs du Père Combes …

Pour la note d’humour, on notera le lapsus évité de justesse « … des gens comme Louise Michel , qui sont des lesb… des femmes formidables… » (8mn35).

Bref, niveau féminisme en marche face aux périls allogènes, je préfère Fanny et Mathilde, sachant que, hétérosexuelle de stricte obédience, aucun élément d’ordre esthétique ne rentre bien évidemment en ligne de compte dans cette opinion.

Sarah Brunel

16 commentaires pour "Pourquoi je n’aime pas Christine Tasin…Par Sarah Brunel"

  1. tulipe dit :

    D’accord avec vous madame Brunel !

  2. Louis dit :

    Déjà je voulais féliciter toute l’équipe pour ce blog très bien fait et clair. On peut y voir l’esprit pratique et efficace des femmes.

    Concernant l’article, une rectification à faire. Christine Tasin s’exprime contre l’Islam mais aussi contre l’immigration massive contrairement à ce que vous affirmez. Riposte laïque s’est en effet prononcée, lors des assises contre l’islamisation, en opposition à cette immigration massive. Riposte laïque a bien compris que c’est l’immigration massive qui a apporté l’islamisation. C’est tellement évident qu’ils ne prennent pas la peine de dénoncer, avec autant de vigueur que l’islamisation, cette immigration massive. Attaquer principalement l’islamisation est aussi moyen de contourner les attaques des assos anti-raciste.

    Par ailleurs, je trouve que c’est un peu abusé, après que Christine Tasin ait accepté de répondre à vos questions, de publier un article dont le titre est “POURQUOI JE N’AIME PAS CHRISTINE TASIN”. Il aurait mieux valu écrire “Pourquoi je suis en désaccord avec la ligne idéologique de Christine Tasin”.

    Enfin, sur le fond de l’article, je partage totalement vos opinions. J’ai toujours été septique devant le combat féministe. Je ne suis pas sûr que l’on puisse l’associer à “l’esprit des lumières” comme le fait Christine Tasin. Dois-je rappeler que les révolutionnaires étaient farouchement opposés aux droits des femmes ? Les quelques féministes de la révolution ont très vite eu la tête tranchée. Par ailleurs, on parle bien de la “déclaration universelle des droits de l’homme”. On peut aussi ajouter que cet esprit des lumières républicain au XVIIIème siècle était contre l’enseignement de la masse. Et oui, Voltaire n’était pas aussi égalitariste que l’on veuille bien le croire. A côté de cela, l’Eglise s’est acharnée à instruire le plus grand nombre.

    Le combat contre l’islamisation doit se faire au nom de notre tradition ancestrale. Mais si d’autres personnes telle RL se joignent à nous, je ne les repousserai pas.

  3. Aude dit :

    Meme si je ne partage pas toutes ses prises de position, je la trouve plutot sympathique Christine!

    Sinon, tu prends des risques Sarah, s’attaquer ainsi à l’égérie des laicards, ça va couiner dans les chaumières et derrière les écrans d’ordi!

  4. André dit :

    Mon Dieu, enfin une fille avec quelque sens politique. Pardon pour la remarque machiste, mais il faut bien admettre que les femmes ne sont malheureusement pas légion au sein de la dissidence politique.

  5. Laure dit :

    Merci d’avoir rétabli la balance par ce bel article !

  6. Aliénor dit :

    Beaucoup plus d’accord avec ton analyse Sarah que celle de Christine!

  7. Flamininus dit :

    Entièrement d’accord avec vous. Comme dit Ploncard d’Assac : “Ce n’est pas avec les sophismes qui ont défait la France que l’on pourra la reconstruire.”

  8. Criticus dit :

    Totalement d’accord avec cette critique de Christine Tasin, par contre, pour être honnête, je n’entends pas le lapsus sur les colleuses de timbre dont vous parlez…

  9. Rmine dit :

    Excellent, j’adore l’article ! Par contre il y a une vidéo quelque part ? Je ne la trouve pas…

  10. MDF dit :

    Mademoiselle – ou Madame – Brunel: vous avez ENTIEREMENT le droit de ne pas être d’accord avec tout ce que dit Christine Tasin.
    Mais ayez au moins l’honnêteté de ne pas désinformer vos lecteurs. Si vous aviez fait l’effort de lire TOUS ses articles, de vous renseigner sur elle, vous n’auriez pas écrit autant d’âneries et de mensonges. Désolée d’être dure, mais appréciant ce Webzine, je trouve fort dommage que vous le dénaturiez ainsi.
    -vous prétendez que Christine Tasin a une certaine gauche (“tendance soeur Caroline Fourest) qui la soutient: c’est sans doute le plus GROS loupé de votre article. Sachez que Fourest et Venner DETESTENT Tasin et Riposte Laïque (oui, vous savez, ce sont des racistes, des ceci, des cela). Il vous suffit de googler un peu pour voir la façon dont Fourest les dézinguent dès qu’elle le peut.
    -vous prétendez également qu’elle a la majorité de la communauté LGBT avec elle. Autre erreur de taille – comme l’a d’ailleurs récemment prouvé l’annulation du kiss-in homo prévu devant une mosquée. La majorité des associations LGBT sont tellement terrorisées à l’idée de se faire traiter d’islamophobes, qu’ils ne la soutiennent pas du tout.
    -Idem pour Elisabeth Lévy, avec qui Cassen et Tasin ont souvent été en désaccord. S’ils partagent certains constats, ils n’ont nullement la même vision des solutions à apporter. Mais je suppose, bien sûr, que vous avez directement contacté Madame Lévy pour vous renseigner, n’est-ce pas?
    -Enfin, vous affirmez que Christine Tasin ne défend qu’un certain temps de l’histoire de France. Faux, également. Il suffit de vous rendre sur son blog, ou de lire ses derniers articles sur Riposte Laïque, ou encore de découvrir le texte qu’elle a publié à l’occasion de la manifestation du 18 juin prochain.
    Etre mordante, intelligente, et avoir un talent d’écriture ne vous dispensait pas d’être scrupuleuse dans ce que vous affirmez. Je le regrette vraiment. Sans partager, moi non plus, toutes les opinions de Christine, je tiens à ce que chacun soit honnête dans le débat. Il serait pertinent de votre part de vous renseigner davantage et d’avoir l’humilité de prévenir vos lecteurs que, au pire, vous avez été feignante, au mieux, négligente.
    Cordialement,
    Myriam Picard

  11. AleX-fr dit :

    Formidable ! Et bien, des jeunes femmes comme vous, j’aimerais en connaître un peu plus en ce bas monde. Je crois qu’il n’est pas d’autre communauté, que la communauté féminine, où le libéralisme (d’où découle dépravation, décadence morale et autre “libération sexuelle”) a fait autant de dégâts…

  12. Sarah Brunel dit :

    “. Sachez que Fourest et Venner DETESTENT Tasin et Riposte Laïque ”

    Bruno Mégret et Jean-marie Le Pen se détestaient aussi ,cela ne les empêchaient pas de dire plus ou moins la même chose…

    Je n’ai jamais dit que “Christine” et “Caroline” partiraient en week-end ensemble, mais j’ai dit, et je le maintiens, que leur aversion de l’islam a les mêmes causes, les mêmes origines, les mêmes fondements: phobie du patriarcat, féminisme épileptique (“les jeunes filles d’aujourd’hui sont formidables!”.. ha oui? toutes? pourquoi?…), rejet de toute morale sociale ou sexuelle, passion pour la modernité matérialiste et relativiste…

    Je vous remercie toutefois de m’accorder généreusement le droit ne ne pas être d’accord avec Madame Tasin. Pour la saisie de mes biens, ma révocation professionnelle et l’opprobre publique il faudra donc peut-être attendre un remake de 1905, cet “âge d’or” si merveilleux et tant loué …

  13. Heimdall dit :

    Bonjour.

    Article intéressant, qui m’amène à voir les choses d’un autre angle.

    Je suis cependant d’accord avec un certain nombre de commentaire: Cet article contient beaucoup de raccourcis et aussi des gros bobards (notamment sur l’immigration, Riposte Laïque dénonce l’immigration de masse et préconise un moratoire sur le droit du sol, on a vu plus gauchiste comme attitude)

    Je suis cependant en accord avec vous sur un certains nombre de points, et notamment cette agaçante manie de ne se référer qu’à la République et à la “France des Lumières”, comme si l’histoire de France commençait en 1789…

    Je n’ai pas d’action chez Riposte Laïque ou Résistance Républicaine, mais cependant je considère qu’utiliser les mêmes méthodes que nos adversaires ne nous grandit pas et nous dessert.
    Et surtout je considère que l’union de tous les patriotes sera nécessaire pour sauver la France, aussi cela ne me gêne pas de dire que je soutiens madame Tasin même si elle a une réthorique parfois en parfaite opposition avec mes convictions. Je pense que devant l’urgence il faut appeler à l’unité, sans être forcémment naïf sur nos divergences, mais en se disant que quand la maison brûle on ne demande pas au pompier si prend son café noir ou avec du sucre. Mais ce n’est que mon point de vue.

    En tout cas merci pour votre travail, ca fait plaisir de voir un webzine féminin qui nous change agréablement de tout ce qu’on peut trouver habituellement dans la presse féminine. Bonne continuation.

    Cordialement

  14. anti... dit :

    J’ ai tellement envie d’écrire des choses mais sachant que la probabilité d’être publié est très faible ( sentiment assez bizarre surtout quand je me dit que je suis chez les pourfendeurs du “politiquement correct”……alors que chez les “bien-pensants” je balance tout ce que je veux)!

  15. Lanternier dit :

    Pour une fois que quelqu’un, côté identitaire, ose critiquer Christine Tasin, tant mieux ! Enfin un peu de pluralité dans notre camp ! C’aurait été idiot de laisser le monopole de la critique à des monomaniaques 88… Une critique sous un angle différent, cela donne déjà une meilleure critique : preuve des vertus de la concurrence ;-)

    Assez d’accord avec vous sur le républicanisme. Clairement, le gouvernement républicain n’est pas la seule référence possible, et ce n’est d’ailleurs pas la mienne. Enfin, tout dépend de ce que l’on entend par “république”, mais si on l’entend dans le même sens que les revendiqués républicains, à savoir l’étatisme forcené et le désir de contrôler la pensée des gens pour en faire de bons petits citoyens, je n’en suis pas un…
    Pour les commentateurs qui m’ont précédé, une question : qu’est-ce que vous voulez dire par “Tradition” ?
    Qu’est-ce que ce mot désigne et que vous prétendez défendre ?
    S’il s’agit de défendre le catholicisme tradi ou l’Ancien Régime, on tombe dans une niche politique assez improductive, voire dangereuse .
    A mon sens, l’opposition entre pré-1789 et post-1789 est dépassée. On ne peut plus prétendre choisir l’avant ou l’après et rejeter l’autre. On ne peut pas rejeter un pan entier de notre histoire, ne serait-ce que parce que l’on en vient. La république, comme le reste, est une expression à un moment donné de la vitalité d’un peuple européen. Pareil pour l’Ancien Régime. Si l’on rejette l’immigration-invasion, c’est parce que celle-ci nuit directement à la vitalité de l’Europe, en même temps qu’aux libertés individuelles que nous avons mis tant de temps à créer au fil de l’histoire. Si les Blancs deviennent minoritaires, l’Europe deviendra le tiers-monde, c’est aussi simple que cela. La survie d’abord. Aussi bien de nos peuples que de nos productions historiques (dont l’islam, resté bloqué au Moyen-Âge, ne fait pas partie). Il me semble qu’ensuite la question de la forme de gouvernement vient en second.

  16. Artémis dit :

    Totalement d’accord avec vous Mademoiselle Brunel, il était temps qu’une femme puisse enfin critiquer ouvertement la philosophie (que dis-je…) la simple façon de penser de Dame Tasin. Vouloir combattre la montée de l’islamisme au nom de la république laïque et de pseudo-valeurs féministes, c’est comme ériger le mal individualiste et progressiste du XXème siècle, en absolu.
    Tasin et Riposte Laïque sont à mettre dans le même panier : ils se veulent subversifs quand ils ne sont que critique à l’égard d’un modèle qu’ils conçoivent comme incompatible avec non pas notre civilisation entière mais uniquement une partie de celle-ci.

    Dans le plus pur respect des identités, je pense qu’il vaut encore mieux une femme musulmane voilée (non pas en burqa, on en convient) qu’une occidentale vulgaire habillée comme une pétasse de bas étage, et pourtant bien française de souche.
    On assassine trop bien le savoir-vivre et les valeurs traditionnelles de nos jours…

Un truc à dire ?