Mais c’est une révolte ?

mais c'est une revolte belle et rebelle

Le 14 juillet 1789, Louis XVI demanda au Duc de Liancourt : “Mais, c’est une révolte ?”. Celui-ci répondit au Roi, de manière visionnaire : “Non Sire, c’est une révolution !”

Une référence masculine sur un webzine féminin, j’entends déjà la vague féministe déferler… Qu’elles aillent voir là-bas si j’y suis et finir leur article intitulé « comment maigrir en ne mangeant que de la salade (sauce à part) s’il vous plaît »

Loin de moi l’idée de répondre à la problématique primordiale de comment être une rebelle à frange en 10 leçons ! Et comme je ne veux décevoir personne, à celles qui espéraient cela, je vous rappellerai seulement cette phrase : « Il est au monde un seul chemin que nul ne peut suivre hormis toi-même. » (THE REBEL GIRL QUI CITE NIETZSCHE, elle s’y croit grave cette nase !)

Je vous imagine petites, répondre à la question existentielle de Jacques Martin : « Et toi qu’est-ce que tu veux le plus au monde ma petite puce ? » Déjà à l’époque pleine de bonnes intentions vous répondiez exaltées : « La paix dans le monde ». Projet fort honorable, à cinq ans ! Aujourd’hui l’époque des chevaliers blancs est révolue, à la télé c’est crimes, sur viols, sur tsunamis. La paix dans le monde devient difficile à réaliser quand dans la rue ça tue et ça pille sous nos yeux les plus silencieux….

Mais aujourd’hui, une poignée de femmes européennes et fières se lève ! Et à travers vous, des siècles de Jeannes et de Saintes, chacune plus belle et courageuse, qui se battent pour défendre leur identité, afin de pas finir déshumanisées et oubliées !

Alors nous les dernières Marie-Thérèse d’Autriche, remplies de bonne volonté, nous allons lutter à notre échelle ! Soyons des éveilleuses de peuple quand il ne croit plus !

Être rebelle ce n’est pas juste dire merde. Ce qui soulage, c’est sûr, mais à peu près autant que d’aller aux toilettes après s’être retenu… Aussitôt oublié, pas vraiment utile !

Et puis au fond si nous ne pouvons rendre ce monde meilleur, essayons de le faire un peu plus à notre image : pour nous, nos parents, nos enfants, nos amis. Parce que c’est facile de critiquer dans son canapé, cachée derrière son ordinateur pendant qu’on nous vomit toute la salade (spéciale sauce pour DSK a priori) pro-capitaliste, anti/pro féministe par petit écran interposé… Avilissement quotidien assuré !

Chaque mardi vous retrouverez le conseil de la semaine : Où comment tuer cette habitude honteuse qui tue notre temps, nous amoindrit et nous prive de notre liberté chérie !

Alice

 

1 commentaire pour "Mais c’est une révolte ?"

  1. Luc hebrard dit :

    REFLEXION
    POUR LES LAICS C’EST MARIANNE
    POUR LES PATRIOTES C’EST JEANNE
    POUR LES CHRETIENS C’EST MARIE

    MESDAMES , MESDEMOISELLES NOUS COMPTONS SUR VOUS BIENSURE .
    A BIENTOT +

Un truc à dire ?