Critique ciné : L’Isle de Pavel Lounguine

Critique ciné : L'Isle de Pavel Lounguine

Sortie en 2008, “l’Isle” de Pavel Lounguine est un tableau digne d’intérêt ! Le réalisateur nous porte au cœur de l’âme russe avec ce film tourné en Carélie sur les bords de la mer blanche.

Il n’y a pas de mots pour décrire la force qui se dégage du travail de Pavel Lounguine. Mais je vais essayer quand même de vous communiquer l’esprit du film.

La vie décrite y est authentique et d’une beauté rare, le réalisateur explore les subtilités de l’âme humaine : les doutes, les peurs, les peines, mais aussi les joies à travers le personnage du père Anatoly, un moine Orthodoxe hanté d’un terrible secret.
On notera la qualité de l’interprétation du premier rôle tenu par Piotr Mamonov qui endosse les habits de l’homme d’église : farceur et fou à la fois.

Ce film est une œuvre de pure beauté. Les images presque tournées au ralenti évoquent la complexité de la vie, et parallèlement la souffrance de cet homme à porter son péché. Les paysages sont superbes, la photographie du film est prodigieuse, digne des grands maîtres de la peinture. Sur des tons de gris et de bleu, L’Isle presque en monochrome et pleine de clairs obscurs, de jeux avec la lumière est un répertoire des plus belles images que peuvent nous offrir les paysages du grand nord Russe.

D’une beauté sans égal, ce film est à voir absolument !

Lore Constantin

La bande annonce

Un truc à dire ?